BIEN CULTUREL

Roy est relié à l`histoire concernant la mort de Chartrand, le présumé anti-Patriote. C`est en effet à cet endroit que se trouvaient embusqués un groupe de Patriotes le 27 novembre 1837 afin de donner une leçon à un Chouayen de Saint-Blaise, le maçon Joseph Armand dit Chartrand. Après avoir été invectivé, le malheureux Chartrand est exécuté dans le champ derrière la maison Roy. Construite vers 1830, l’extérieur de la maison est dans un état remarquable et l`intérieur rénové.

Madame Mariette Northon, propriétaire

IM000086x.jpg
IM000089x.jpg
IM000090x.jpg
IM000093x.jpg
IM000095x.jpg

Construites entre 1835 et 1837 et classées MONUMENTS historiques en 1972. « Au cours de l’insurrection de 1837, le maçon Joseph Armand dit Chartrand, considéré délateur, aurait été exécuté sans procès dans un boisé, non loin de la demeure ». Restaurée en 1975, la maison Roy a été aménagée en « gite du passant » de 1988 à 1992.

Maison de pierre, 1 1/2 étage, superficie d`environ 2,000 pi. c.

Restauré en 1975

Madame Stéphanie Lamarche et Monsieur Nicolas Bourgault, propriétaires

MAISON ELOI ROY

Saint-Blaise-sur-Richelieu, 2520 rue Principale

Saint-Blaise-sur-Richelieu, 2554 rue Principale Maison classée

La Maison Roy et son annexe