Nouveau comité afin de trouver des solutions pour le quartier de la Marina St-Tropez

La municipalité prend au sérieux tous les événements découlant de l’achalandage dans le quartier de la Marina St-Tropez.  Dès le début de l’été, des actions ont été prises pour faciliter la cohabitation entre les citoyens et les clients de la Marina.  Des pancartes de stationnent ont été ajoutées, les policiers ont été avisés afin d’avoir plus de visibilité.  


Suite à l’accident survenu sur la Principale causant deux blessés graves, d’autres actions ont été entreprises.  Il faut comprendre que la rue Principale entre la 223 et la Montée de l’Église est de juridiction provinciale et appartient au Ministère des transports.  Eux seuls peuvent modifier la configuration et la signalisation.  Une résolution leur a été envoyée afin de modifier la signalisation à l’entrée du village et de diminuer les limites de vitesse.


Plusieurs citoyens se sont présentés à l’assemblée du mois d’aout où ils ont pu prendre parole pour expliquer leur situation, leurs craintes et leurs peurs.  Ils ont trouvé écoute auprès du conseil municipal et du Capitaine Patrick Bertrand de la SQ.  Mme Karyne Roy était aussi présente pour expliquer ce qu’elle a entrepris dans son commerce et écouter les commentaires et suggestions des citoyens.


Un comité a été créé pour discuter de la situation.  Ils ont eu une première rencontre mardi le 17 aout. Sur ce comité se trouvent : 


-Sylvain Raymond (Maire par intérim),

-Julie Brosseau (Mairesse suppléante)

-Karyne Roy (Propriétaire de la Marine St-Tropez)

-Lynda Villeneuve (Citoyenne rue Latour)

-Amanda Chambone (Justice alternative du Haut-Richelieu)

-Sergent Pascal Gauthier (Directeur du poste de Lacolle) 

-Sergent Francis Goupil (Chef des opérations)

-Daniel Charest Everst (Citoyen de la 41e avenue)


Tous s’entendent pour dire que la situation s’est nettement améliorée!

Ils ont discuté de plusieurs points intéressants à mettre en place : mur de son végétal, vigie dans le quartier, trouver plus de stationnements, demander aux citoyens d’appeler les policiers pour tous types de plaintes afin de monter un dossier représentatif, ajouter des dos d’âne permanents, aviser les voisins quand il y a de gros événements, engager des employés au St-Tropez pour ramasser les déchets dans les rues, ajout d’éclairage dans le stationnement, redirection des haut-parleurs déjà entrepris, stationnement des employés dans les rues plus problématiques pour empêcher les clients de le faire, continuation de présence policière et de barrages routiers, etc.


Si vous avez d’autres suggestions, des commentaires ou des questions prière de les envoyer à dg@st-blaise.ca